PCS (plan communal de sauvegarde) et DICRIM (document d’information communal sur les risques majeurs)

Le risque majeur est la possibilité d’un événement d’origine naturelle ou autre (incendies, pollution, inondations, épidémies, épizooties…) dont les effets peuvent mettre en jeu un grand nombre de personnes, occasionner des dommages importants et dépasser les capacités de réaction de la société. Il est caractérisé par sa faible fréquence et par son énorme gravité.

Dans le cadre de la loi n° 2004-811 du 13 août 2004 de modernisation de la sécurité civile, le PCS définit, sous l’autorité du maire, l’organisation prévue par la commune pour assurer l’alerte, l’information, la protection et le soutien de la population au regard des risques connus. Il établit un recensement et une analyse des risques à l’échelle de la commune. Il intègre et complète les documents d’information élaborés au titre des actions de prévention, dont le DICRIM (Document d’Information Communal sur les RIsques Majeurs).

En cas de danger grave ou imminent, le plan communal de sauvegarde est donc un véritable outil de gestion de crise.

Outil complémentaire destiné à la population, le document d’information communal sur les risques majeurs reprend les informations transmises par le préfet dans le document départemental des risques majeurs. Il présente les risques naturels et technologiques auxquels la population de la commune est exposée, les mesures de prévention, de protection et de sauvegarde mises en œuvre, les moyens d’alerte ainsi que les consignes de sécurité devant être suivies en cas de survenance d’un risque.

Pour consulter le DICRIM : Lien vers le document PDF

Le DICRIM et le PCS sont actuellement en cours de révision.

Fermer le menu